Ariel

Je dessine sur le crystal
La trace de tes lèvres

Une goutte de vin oubliée
sur mon coussin

Grâce

Un fil de la toile d’araignée
Frôle d’une caresse
La brise estivale

Une eau trouble

Une eau trouble
La vapeur se colle à la vitre

La main qui tremble

La chambre est vide

Ni lumière, ni ombre
Ne danse sur les murs

Tout m’échappe et la porte se ferme

Rien ne m’appartient.

J’ai vingt ans et je fais du patin à glace

DSC_3635.jpg

J’ai vingt ans et je fais du patin à glace
Je glisse sur les plis gelés de l’eau
Encore presque tremblante
Je l’entends qui craquèle
Et mes veines vibrent
Vibrent
Frissonnent au toucher de tes lèvres

 

J’ai vingt ans et tes yeux sont mouillés

Ma lèvre –
Tremble.

Je viens de m’éveiller.