Je viens du Nord

DSC_0527.jpg

Je viens des terres du Nord. L’âme y retourne, s’enterre au milieu des racines, grimpe aux branches qui s’étirent jusqu’aux nuages. Nuages de neige, couverture des étoiles. Je viens des lacs blancs, où la glace brûle les nerfs. Où chaque goutte embrasse le bout des doigts.

Je viens des collines vertes qui s’inclinent sous la brume. Des champs qui flambent sous le ciel rouge du soir. Où la nuit se dépose comme un secret sur l’oreiller du monde.

Je viens des mers grises qui dansent sous la bise, où les bateaux se balancent au rythme des ivrognes.

Je viens des terres du Nord. Et mes voiles sont ouvertes.

Je viens des terres du Nord. Et j’y retourne.

Enfin.

Le temps immobile

tumblr_nt48tsXhPo1ssj8kjo1_1280

La rue était vide ce jour là
Je chassais l’odeur de la mer
Cet hiver là
Les coquillages craquaient
Sous les roues du vélo
Un écho de ta voix

Je te goûtais déjà
Sous les draps
De mon enfance
Je te cherchais déjà
Dans les plis temporels

J’avais attrapé
Un battement de tes cils

Et je t’aimais déjà