Une eau trouble

Une eau trouble
La vapeur se colle à la vitre

La main qui tremble

La chambre est vide

Ni lumière, ni ombre
Ne danse sur les murs

Tout m’échappe et la porte se ferme

Rien ne m’appartient.

Advertisements

Viens

The Available Light

Viens voir
Les feux brûlent la ville ce soir
Viens écouter
La rumeur au coucher des lumières
Viens
Que je te dérobe à la nuit
Fantôme de mes rêves
Voleuse de mes mots
Viens
Que tout s’éteigne autour
Que la piste se vide
Viens
Viens danser avec moi
Je me balancerai
Au rythme de ton rire
J’oublierai la douleur
Dans le creux de ton cou
Viens
Je te chanterai doucement
Les mots
Que tu ne comprends pas
Je t’envelopperai de tendresse
Jusqu’à ce que tu t’endormes
Sous mes draps
Viens
Viens tout oublier
Dans mes bras

Lendemain

Craquée

Fissures sur ma langue
Les mots se sont coupés
La veille

Cris et noyade

Je cherchais le ciel bleu du matin
Et mes doigts tremblaient
La tête dans les nuages

Et douces étaient les larmes

Brisée

Le lendemain est tendre
Tendre dans la douleur

Cassée

Et je respire encore
Et la lumière est claire
Et je respire encore

Tu Ressurgis

tumblr_nkmm07oFJv1qzhl9eo1_500

Tu ressurgis de l’ombre
Comme une flamme qui doucement consume la chambre
La chambre de nos rires, la chambre de nos amours

Tu ressurgis d’un rêve
Un oubli, une marche loupée de peu
Tu m’entraînes dans un tourbillon de lumière

Un jour, je t’ai connu, un jour, je t’ai aimé
Un jour, le monde s’est arrêté
Et toi, tu m’as emprisonnée
Quelque part

Dis-moi si tu arrives à voir
Ces lucioles, ces morts lumineuses
Ces échos de nos vies parallèles

Tu ressurgis dans l’air
Dans nos mémoires du virtuel
Je recherche encore l’espace vide
Où je n’étais que silence
Où je n’étais que moi-même
Où tu étais là, immobile
Nous étions beaux, te rappelles-tu ?

Tu ressurgis de l’ombre
Tu ressurgis d’un rêve
D’une vie parallèle
D’un cri assourdissant

Et tout devient léger

Et tout redevient beau.