Chablis 2010

Trempée dans une nuit d’hiver
Figée dans un crepuscule bleu
Mes arbres sont gris et mes doigts sont violets
On fume des cigarettes sur le quai de la gare
On s’oublie au fond des bouteilles
Chablis 2010 – j’avais quinze ans cette année-là
L’horloge est toujours cassée
Ma lèvre saigne, ça faisait longtemps
Le goût de l’alcool mêlé au goût de métal

Je me demande
À quoi tu penses ce soir

Advertisements

Je viens du Nord

DSC_0527.jpg

Je viens des terres du Nord. L’âme y retourne, s’enterre au milieu des racines, grimpe aux branches qui s’étirent jusqu’aux nuages. Nuages de neige, couverture des étoiles. Je viens des lacs blancs, où la glace brûle les nerfs. Où chaque goutte embrasse le bout des doigts.

Je viens des collines vertes qui s’inclinent sous la brume. Des champs qui flambent sous le ciel rouge du soir. Où la nuit se dépose comme un secret sur l’oreiller du monde.

Je viens des mers grises qui dansent sous la bise, où les bateaux se balancent au rythme des ivrognes.

Je viens des terres du Nord. Et mes voiles sont ouvertes.

Je viens des terres du Nord. Et j’y retourne.

Enfin.