Ariel

DSC_6679.jpg

Fissures blanches déchirent
Les voiles qui nous séparent
Solitude s’enroule autour de mes
hanches
Caresse l’empreinte de tes doigts
Déroule nos draps
Je dessine sur le crystal
La trace de tes lèvres
Une goutte de vin oubliée
sur mon coussin
L’arc qui se déploie et s’étire
– s’étire sur la courbe dorsale
De mon amour
Murmure de Morphée dans ce rêve aquatique
Ariel
Danse sur mes soupirs

Advertisements

La jupe

7ddb23d3317621363b91a956d6b1dfe9.jpg

La ballerine s’accroche
Aux doigts de pied
De pieds qui se balancent
De jambes frissonnantes
Couvertes par tes mains

Tu regrettes
Le froid de mars –
La jupe qui,
Enfilée ce matin,
N’apporte pas l’été.