All is blue

All is blue
All is bright
Driving by cities at night
Unclean mind, unclean heart
The wicked melts under my tongue
Drinks
Drinks
My brain is drowning on alcohol
Shut my mouth
& close my eyes
All is blue
All is bright
I believe in love at first sight

Advertisements

Elle

tumblr_n1zm3f7JB11tv0232o1_1280

Les gouttes de pluie coulent
Le long de sa nuque
Perdue dans la fumée grise
Elle chante doucement
Un appel au vide

Sous son poids
Ses pieds brûlent
Et son sourire grisé
Flotte parmi avions et satellites
Jamais elle ne rêve d’étoiles

Lente et légère
Elle remarque qu’elle ne souffre plus
De gravité
Et elle s’endort heureuse
De savoir qu’il est encore possible
D’oublier

A Sad Party Up In Heaven

DSC_3109 (1)

Man on the rooftops
Sits at the edge of freedom
Dipping his head in clouds
Whistles old dancing tunes
It’s a sad party up in heaven

Man on the rooftops
Walking away until the fall
It seems
That the wind and silence
Are harder to face
When you’re so high

Man on the rooftops
Blinking signs all around
Beating away the rhythm
Of angels’ hearts
It’s a sad party up in heaven

Man on the rooftops
Never decides
Where to live
Or how to die
He just waits
A drink in his hand
It’s a sad party up in heaven

Le Havre

1654214_10205494241256309_76983929742440571_n

Le Havre
C’est l’odeur de pollution au petit matin
La pluie dans mes chaussures
Et la mer qui inonde
Le Havre
Funambule des rêves
Suspendue dans les années perdues
De l’âge adultolescent
Le Havre
Là où se cache un autre pan de cette vie
Brûlée par les cigarettes
Noyée dans l’alcool et les comprimés
Le Havre
C’est le goût de sang dans ma bouche
C’est l’odeur du sexe triste entre les draps
C’est mon corps qui me crie que je lui fais du mal
Le Havre
C’est être écœuré des étoiles et être saoul de rire
C’est chanter pour porter le silence
C’est se perdre la nuit
Le Havre
Ville des secrets, des rendez-vous manqués
Ville du bout d’un monde qui ne veut plus de moi
Le Havre
C’est la danse des cons
On joue le jeu des coups perdus
Tu détruis tout mon être
Et pleures dans mes bras
Le Havre
Où les amis s’aiment
Et les cœurs se brisent
Le Havre
Allons, buvons
Car la nuit ne fait que commencer