Pensées matinales

tumblr_nnqxnx4BDz1sh5swko1_500

La nuit s’enfuit dans un murmure
Depuis les hauteurs des collines
Ma gorge s’assèche des fumées bleues
Des blanches cigarettes
Nos lèvres forment des sons préfabriqués
La danse des sous-entendus
Le jeu des regards, le diable à notre épaule
Le clic clac des briquets
Rythme de ces minutes qui s’envolent
De tout ce qu’on oublie
Chacun de nos mouvements est lourd
Tout est trop prévisible
Nous aurions préféré passer la nuit sans l’autre
A tisser la tapisserie de nos coeurs trop légers
A attendre de vivre un autre jour, peut-être
Et rêver jusqu’à ne plus pouvoir
S’enfoncer dans la réalité.

Advertisements

Leave a Reply :) Any feedback is welcomed!

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s