The cold wind blows

10696414_276632252532478_3460492277265486267_n

The clocks have stopped and the air has gone stale
The windows are closed and I feel
As though as my breath moulded the edges of my body
Trapping me in heaviness
This body sinks in itself
Free falling uncontrollably
Ghosts are hovering around me
I try to forget and lie to the skies
I lie to my reflection, I lie to my hands
I lie everyday and look the other way
I am lost on the highway of dreams
There’s only darkness and drunkenness
The cold wind blows
And my face withers away
Bits and pieces of me flying around
And me driving like a mad woman
Begging life to hit me and stop
This mad carousel
Going round and round
Seasons and years passing by
In a dizzy fashion
Faces and kisses and memories
Thoughts of you fading away
I used to cling to memories
Like items of clothing
But now my bare skin is shivering
For I have forgotten the self I used to be
With you
And the cold wind blows

Advertisements

Le jeu du désir

tumblr_nmtk3paoXp1ttlzlvo1_1280

Allons, jouons
Le jeu du désir
La danse de nos regards
Nous avons faim
D’amour et d’oubli
Je veux pouvoir te voir, te regarder
Je veux consommer ta beauté
Ephémère clarté
Tu me laisses entrevoir
Ce qu’il y a de brisé
Au fond de ces yeux bleus
Douce intimité

Allons, dansons
Nous sommes jeunes et cassés
Tu me susurres des mots que tu ne comprends pas
Et nos cœurs sont lents
Et nos mains sont moites
La nuit est jeune et je suis fatiguée
La nuit est belle
Et je m’ennuie de ta beauté

Ma Rive Américaine

Screen Shot 2015-04-11 at 11.52.06

Je course le soleil, je pénètre la nuit
Le feu a dévoré nos sombres routes
Et la lueur de nos phares s’envole
Pour rougir un soleil fatigué
Le ciel bleuté m’appelle à m’envoler
Je m’enfuis par delà les étoiles
Des autoroutes s’étirent au bout de l’atlantique
Frôler du bout des doigts ma rive américaine
Laisser les derniers rayons danser
Sur la douce mélodie de ta voix
Grisée par le vent et nos rires
Je me couche avec le soleil
Emporte moi, emporte moi
Je laisse tout s’effondrer au dessous de mes pas
Emporte moi, emporte moi
N’assouvis jamais ce désir
Laisse moi courir
Laisse moi courir

Thank you

Today marks the one year anniversary of this blog! I want to thank all of my readers for their support and their constructive criticism. This community is amazing and it makes me incredibly happy to be able to share my work on this platform. I know that for some this might not be much, but it means a lot to me to know that I am read and understood around the world.

Writing is the best way I found to cope, the most beautiful way I found to heal. It makes me see a beautiful world. You are part of this process, and for that I thank you.

tumblr_njele2dg0R1qzi9p6o4_1280

La Vague Se Brise

tumblr_nm5xk2DbyN1qd0rino1_1280

Le ciel s’est habillé de ses couleurs pastel
L’air s’est adouci et la glace a fondu
La vague se brise et tout en moi s’endort
Tout se qui me frôle perd ses ailes
Tout se qui me touche perd son charme
J’ai navigué les courants d’espoir
Si nos navires se brisent
Si nos cœurs se noient
Tout s’évapore et la lumière est faible
Un nuage de silence se dépose sur la plaine
Mais je n’ai pas encore mal
Il faut laisser le temps et les nuits creuser nos joues
Rendre le jeune vieux, et le léger lourd
S’enfoncer dans la douleur
Comme dans un sommeil lourd
Hier j’avais un rêve
Mais je l’ai oublié
Je me suis endormie
Trop vite
Pour pouvoir vraiment vivre.